ACEGAA
Point d'appui à la vie associative du Gard.
           

Le coût d’une création d’emploi

Avant d’embaucher, une association doit chiffrer toutes les dépenses qui seront à assumer par l’association liées à l’embauche d’un salarié. Nous pouvons appeler cela le coût employeur.


Le coût employeur
Le coût employeur de la création d’un emploi va être constitué par les éléments suivants :

  • le salaire brut,
  • les charges patronales,
  • les primes et indemnités éventuelles (notamment en cas d’adhésion à une convention collective),
  • les dépenses de fonctionnement (téléphone, ordinateur, déplacements, local, etc).

Comment se fixe le salaire ?
Lorsqu’une association emploie un salarié, on est dans le cadre d’un contrat de droit privé. Le salaire se négocie donc librement entre l’employeur et le futur salarié. Néanmoins, la rémunération ne pourra pas être inférieure au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnelle de Croissance) ou à celle prévue par la convention collective applicable si celle-ci est plus avantageuse.

Au 1er janvier 2017, le SMIC horaire est de 9,76€. Vous trouverez dans ce document les estimations 2017 pour le salaire brut, net ainsi que le coût global pour l’association, sachant que les montants des cotisations peuvent être légèrement différents selon les cas. Le salaire net que touchera le salarié sera constitué du salaire brut moins les charges salariales.

Estimatif coût de l'emploi Mars 2017
Estimatif coût de l’emploi Mars 2017

Les charges patronales
Elles correspondent à l’ensemble des charges que devra payer l’employeur sur le salaire versé. Elles sont constituées des éléments suivants :
- les cotisations de sécurité sociale (assurance maladie, assurance vieillesse, allocations familiales, contribution solidarité, aide au logement, accident du travail),
- les cotisations chômage,
- la retraite complémentaire,
- la formation professionnelle,
- le versement transport,
- la taxe sur les salaires,
- la taxe d’apprentissage,
- la contribution solidarité autonomie,
- le FNAL (Fonds national d’aide au logement).

Coût d’un emploi sans aide à temps plein au SMIC
Salaire net + Charges patronales + Charges salariales = environ 20 000 €/an

Les dépenses de fonctionnement
Lorsque le salarié va prendre ses fonctions, il aura besoin de moyens de travail : un lieu de travail, du matériel de bureautique (ordinateur, imprimante, téléphone, etc)), des outils pédagogiques selon ses missions, des frais de déplacements seront à prévoir, etc.
L’association devra donc intégrer ces éléments dans son budget prévisionnel pour le chiffrage du coût du poste.

Les aides à l’emploi
Néanmoins, de ce coût employeur initial, il conviendra de déduire toutes les aides dont pourrait bénéficier l’association (prise en charge partielle de la rémunération du salarié par l’État dans le cadre des contrats aidés, allègements ou exonérations des charges patronales, prise en charge par l’État.)

Plus d’informations sur les aides à l’emploi, à l’article "L’association employeur".

Afin de vous faciliter la tâche dans l’évaluation des charges patronales, nous vous invitons à prendre contact avec l’ACEGAA et notre service Impact Emploi Association